Le satellite développé par le Centre spatial national du Vietnam a passé la phase de test de qualité le 7 avril 2021 au Japon, il est prêt pour un lancement effectué par la fusée japonaise Epsilon d’ici mars 2022.

Ce satellite de 4 kg est de type cubesat. La conception, l’intégration et les tests fonctionnels ont été effectués par les chercheurs vietnamiens. La structure et l’unité de distribution d’énergie ont été entièrement réalisées au Vietnam.

Il avait été envoyé début mars 2021 au Kyushu Institute of Technology au Japon pour les tests de vibration, de choc et de vide thermique dans un environnement de simulation spatiale.

NanoDragon fonctionnera en orbite héliosynchrone à une altitude d’environ 560 km de la Terre.

Le Vietnam avait placé en orbite 2 satellites « made in Vietnam » : PicoDragon en 2013 et MicroDragon en 2019.