TSMC, le groupe taïwanais leader mondial des fonderies pour semi-conducteurs, a annoncé la semaine dernière le lancement prochain de sa première usine de traitement et recyclage des eaux usées à Taïwan.

Le groupe a investi dans le développement des technologies de traitement des eaux usées en 2016 et pourra ainsi produire des eaux recyclées aux normes de l’industrie des semi-conducteurs. TSMC a signé un accord avec le parc scientifique du sud de Taïwan pour recycler leurs eaux usées qui seront ensuite réutilisées, dès 2021, dans les chaînes de production du groupe. Avec une production initiale de 5 000 tonnes d’eaux retraitées, TSMC prévoit d’atteindre un objectif de 20 000 tonnes par jour dès 2023.

Selon un rapport de l'International Water Association, les précipitations moyennes annuelles à Taïwan se réduisent de 0,9 % chaque année. Pour répondre à la problématique des sécheresses accentuées par le réchauffement climatique, l’État a cherché à soutenir des projets sur la réutilisation des eaux usées. L’ensemble de ces projets sera doté d’un budget total de 0,7 Md EUR avec l’objectif d’atteindre 50 000 tonnes d’eaux recyclées par jour à la fin du programme.