Le plus grand salon de Fintech à Taïwan, Fintech Taipei 2019, a eu lieu les 29 et 30 novembre derniers. Cette deuxième édition a doublé en taille, rassemblant 235 sociétés dans le secteur bancaire et financier. Les banques et assureurs étaient naturellement tous présents pour faire découvrir au public taïwanais leurs nouveaux services. Par ailleurs, une moitié des exposants était des start-up internationales venant de 13 pays, dont la France, le Royaume-Uni, la Pologne, les Pays-Bas, Singapour, l’Australie, les États-Unis, le Japon, Hongkong, etc. Quelques licornes dans la Fintech comme Revolut et Kiva étaient également présentes. Tsai Ing-wen, présidente de l’île, a inauguré le salon en annonçant le soutien du gouvernement ainsi que la détermination de transformer Taïwan en centre asiatique de la Fintech.

La France était présente sur le salon pour la première fois, avec la participation de Finwedge, une pépite française dans la gestion de fonds alternatifs et dans la Regtech. Soutenue par Business France Taïwan et l’incubateur taïwanais FinTechSpace, la start-up a pu rencontrer des partenaires et des investisseurs potentiels lors du salon et de l’événement FinTechSpace Open House. De plus, une table ronde sur l’innovation ouverte de la Fintech a été organisée par la communauté French Tech Taiwan, où Finwedge a pu échanger avec l’instance réglementaire, la Financial Supervisory Commission, des banques et des start-up sur la réglementation et les opportunités à Taïwan.