Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un projet de 20 M USD pour la résilience du capital humain à Sainte-Lucie afin d’améliorer les compétences en rapport avec les demandes du marché du travail et de renforcer le système de protection sociale en augmentant la capacité des ménages les plus vulnérables à absorber les coups durs. Le projet offrira une formation professionnelle, en particulier aux jeunes et aux femmes et permettra aux ménages pauvres de bénéficier d’une meilleure couverture sociale.

L’opération de 20 M USD est financée par l’Association internationale de développement, la branche de financement concessionnel de la Banque mondiale. Le crédit, sans intérêt, a une durée de 40 ans et une période de grâce de 10 ans.