Rencontres avec les compagnies aériennes et centres de MRO d'Asie du Sud-Est et d'Australie - 4ème édition

2 - 5 déc. 2019
Ho Chi Minh , Viêt Nam
Sur devis

Venez rencontrer, à Ho Chi Minh, les plus importantes compagnies aériennes d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Vietnam, Thaïlande) et d'Australie ainsi que leurs centres de maintenance. Australie : Avec environ 38 millions de passagers internationaux transportés chaque année et 59 millions de voyageurs domestiques en 2016, le transport aérien en Australie génère de nombreuses opportunités, notamment dans le secteur de la MRO qui représente aujourd’hui 25% du CA de l’industrie aéronautique locale, soit 1Md USD (en croissance de 6,5% sur l’année 2016). Cependant, ces 5 dernières années, certaines compagnies aériennes ont eu tendance à ‘outsourcer’ leurs besoins en MRO, du fait notamment du coût élevé de la main d’œuvre locale et de l’émergence de nouveaux hubs en ASEAN. D’autres, comme Qantas ou Virgin Australia, ont choisi de développer leurs propres activités de maintenance. Indonésie : Avec 251,5 millions d’habitants au pouvoir d’achat grandissant et une géographie propice, l’Indonésie fait face à une explosion de son trafic aérien qui devrait afficher une croissance à 2 chiffres (de 13% à 21% selon les estimations) pendant encore plusieurs années. L’IATA prévoit que 270 millions de passagers seront transportés en Indonésie d’ici 2034, ce qui placerait le pays à la 6ème place mondial (croissance de 5% par an). Le carnet de commandes des compagnies aériennes locales est évalué à 800 nouveaux appareils (exemple de Lion Air qui a récemment passé des commandes record auprès d’Airbus, de Boeing et d’ATR). Le marché de la MRO en Indonésie, dominé par GMFAero Asia, filiale de la compagnie Garuda, et Batam Aero Technic, filiale de Lion Air, a atteint 2 Mds USD en 2015. Aujourd’hui, le pays compte environ 70 centres de MRO mais rencontre un problème majeur : celui du manque de main d’oeuvre disponible, pour répondre aux besoins à court terme. Malaisie : Avec plus de 50 millions de passagers transportés en 2015, soit 1,5% du trafic mondial, la Malaisie souhaite confirmer son statut de « Hub » aéronautique d’Asie du sud-est. Pour y contribuer, un budget de développement a été débloqué dans le cadre du 2nd plan gouvernemental sur l’industrie aérospatiale (2015-2030). Les objectifs de ce plan sont ambitieux et comprennent notamment le renforcement de la formation, afin de devenir leader en Asie du sud-est d’ici 2020, le développement du segment MRO (qui représente aujourd’hui 55% de l’industrie aéronautique malaisienne) afin d