Rencontres acheteurs du marché des TIC en Egypte à l'occasion du salon Cairo ICT

1 - 4 déc. 2019
Le caire, Égypte
Sur devis

Ce secteur offre des opportunités notamment dans les télécommunications et l’internet qui sont des marchés très actifs du secteur des NTIC grâce à :
- la localisation stratégique du canal de Suez (l’Égypte est le 2ème pays au monde en matière de câbles de données sous-marins, avec 18 câbles pour un total de 160 000 km).
- Avec près de 101,27 M d’utilisateurs (d’exemplaires en usage) pour une population de 94 M d’habitants, le taux de pénétration mobile a atteint 111,64% en décembre 2017.
- Un taux de pénétration d’Internet qui a atteint 41,2%, avec 33,7 M d’usagers contre 28,7% pour l’Afrique. On compte 29,33 M d’utilisateurs d’Internet par téléphonie mobile, 3,21 M par modem USB et 5,20 M par ADSL.
- Des projets de développement des infrastructures télécom et internet devraient permettre d’ici 2021 une couverture Internet de 90% des ménages (et 40% connectés à très haut débit), une couverture 4G de 90% de la population et l’accès au très haut débit de l’ensemble des ministères et agences publiques.
La Fintech est un autre marché en croissance grâce à l’émergence de nombreuses solutions de paiement dématérialisé ainsi que des incubateurs et des start-up qui proposent d’autres moyens d’accès à des solutions e-payment, e-saving et autres services financiers pour des personnes non-bancarisées.
En même temps, le secteur bancaire commence et continue à digitaliser et moderniser leur service financier. Une stratégie de digitalisation des services étatiques ou « E-Government Strategy » adoptée par le gouvernement égyptien qui a débuté avec les projets d’automatisation du registre notarial et commercial ou encore les projets de carte d’identité et de passeports biométriques.
Différents projets sont en préparation concernant la digitalisation des services d’administration civile, des services de sécurité sociale et santé et des services de subventions alimentaires.