Le Nigéria devrait recevoir 22 millions USD pour le projet d'autoroute Abidjan-Lagos après la signature par la CEDEAO et la Banque africaine de développement (BAfD) de l'accord de prêt visant à développer le projet, sa mise en œuvre, son exploitation et au développement économique de l’autoroute à six voies, pilier essentiel des cinq grandes priorités de la banque.

Le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Brou, a déclaré que le corridor Abidjan-Lagos, d'une longueur de 1 080 km, relierait les villes et ports plus dynamiques sur le plan économique et démographique en Afrique, desservant ainsi les pays enclavés de la région. La convention de rétrocession de subvention a été signée entre la CEDEAO et la BAD, ainsi que les contrats de faisabilité environnementale et socio-économique.

La Commission a ainsi adressé des demandes de financement d’environ 89 millions de dollars à plusieurs partenaires de développement, dont la BAD et l’Union européenne, pour financer les études techniques et de préparation de projets. Projet qui durerait 2 ans et serait relié à la route côtière Est-Ouest prévue.