Mission partenariale des pôles Mer sur la sécurité maritime et les activités navales et portuaires

25 - 29 nov. 2019
MUMBAI, Inde
Sur devis

Sagarmala est un programme lancé par le gouvernement indien en 2015 pour développer de nouveaux ports, de moderniser l’existant, de créer des zones économiques côtières et de relier les ports à des corridors industriels. Dans ce cadre, le gouvernement souhaite développer 12 zones économiques côtières avec un investissement à hauteur de 100 Mds EUR (INR 8 Lakh Crore) d’ici 2020.  Il existe également un besoin de solutions et technologies renouvelables et écologiques pour le développement des ports durables et verts.

Business France organise à Mumbai, une mission partenariale des pôles Mer sur la sécurité maritime et les activités navales et portuaires

Le Savez-vous ? - Le  gouvernement indien ainsi que la marine indienne donne une forte impulsion à l’initiative ‘Make in India’ pour la construction et réparation de navires civils et de guerres. Les sujets importants pour le Make in India sont la conception de navire (Ship Design), l’automation la technologie et la Formation. Des partenariats universitaires sont également fortement recherchés pour encourager notamment l’innovation, l’échange et le transfert de savoir-faire. La Marine envisage de se doter de 200 navires d’ici 2027, en comparaison de sa flotte actuelle de 145 navires. Elle souhaite aussi remplacer 26 navires de guerre et 11 sous-marins de plus de 20 ans et devrait disposer de 25 à 30 sous-marins mais vis-à-vis les 13 actuellement. Selon les normes d’émission récentes, dictées par le International Maritime Organization, l’Inde aura besoin de collaboration pour les technologies et solutions écologique telles que les navires à GNL. Le littoral long indien présente une gamme de défis, notamment contre le terrorisme maritime, la contrebande, la criminalité transnationale, le trafic de drogue, l'immigration clandestine, etc. Ces défis sont en plus accompagné par des catastrophes naturelles, les marées noires et les effets du changement climatique menaçant les intérêts nationaux du pays. Une part importante du commerce extérieur et des sources d’énergie de l’Inde transitent par la région Océan indien. Les garde-côtes indiens, une organisation à missions multiples chargée de la sécurité côtière dans les eaux territoriales, ont pour objectif de disposer d'une force de 175 navires et de 110 aéronefs d'ici 2022, vis à vis sa force actuelle de 130 navires.