Le Mali souhaite introduire une taxe de 0,2% sur les importations pour apporter une contribution au financement du budget de l’Union Africaine.

Le projet de loi instituant ce prélèvement vient d’être adopté en conseil des ministres.