Une feuille de route concernant l’économie circulaire pour les plastiques sera introduite en 2020 dans le cadre de la feuille de route 2018-2030, plus générale, qui vise le zéro plastique à usage unique.

« Le potentiel de l'économie circulaire et du recyclage est énorme et le gouvernement veillera à ce que la Malaisie ne soit pas laissée de côté », a déclaré le Dr Ong Kian Ming, vice-ministre du Ministry of International Trade and Industry, la semaine dernière. Il n'existe actuellement aucune approche uniforme pour traiter les plastiques à usage unique en Malaisie. « Alors que le gouvernement doit fournir des incitations et soutenir le remplacement dans le cadre des 4R (réduire, réutiliser, recycler, remplacer), le rôle du secteur privé est également nécessaire pour fournir des solutions innovantes », a affirmé Ong.

Il a ajouté que, dans une économie circulaire, les déchets deviennent une ressource précieuse, qu'ils doivent être recyclés en tant que matière première et transformés en nouveaux produits sans être jetés. Le vice-président de la Malaysian Plastics Manufacturers Association a souligné que l'industrie du recyclage du plastique avait déjà contribué à hauteur de 4,5 Mds RYM (972 M EUR) à l'économie malaisienne.

Aujourd'hui, plus de 60 pays ont mis en place des mesures visant à limiter les déchets issus de plastiques à usage unique, telles que des interdictions et des taxes.