Les vins, bières, cidres et spiritueux en Russie

Auteur : Service Economique de Moscou/Pôle Appui aux entreprises

2020 - 7 pages

Editeur : Business France

Référence : B2002166A

Prix : Gratuit

Avec une population de 146 M d'habitants en 2019, la Russie constitue potentiellement un marché important pour les exportateurs de vin. L’embargo mis en place par la Russie ne s'applique pas aux vins et spiritueux. On observe une baisse de la consommation d’alcool en Russie de 20 % ces 5 dernières années (2014-2019). Cela s’explique par la baisse du pouvoir d’achat depuis la crise de 2014, doublée d’une hausse des taux d’accise. Par ailleurs, on note l’existence d’une filière de vente d’alcool illégale (+19 %, 2,5 Mds RUB en 2019 soit 29,5 M EUR, contre 2,1 Mds RUB en 2018 soit 29 M EUR). Aujourd’hui, c’est entre 10 et 13  litres d’alcool en moyenne par an par personne qui sont consommés en Russie.