En 2019, au Canada, les ventes d’habillements et de chaussures représentaient environ 45 Mds CAD, soit une

hausse de 3,2 % par rapport à 2018.

 

Les ventes de vêtements pour hommes ont augmenté de 4 % pour atteindre 11 Mds CAD en 2019. Le segment des vestes et manteaux pour hommes étant le secteur avec la croissance la plus élevée (+5 % en 2019 pour atteindre 2,2 Mds). Pour ce qui est des ventes de vêtements pour femmes, elles ont augmenté de 3 % pour atteindre 18,8 Mds CAD en 2019. Les ventes de vêtements de sport ont quant à elles, enregistré une croissance de 6 % en 2019 pour atteindre 8,3 Mds CAD. Les ventes de leggings pour femmes sont la catégorie qui a connu la plus importante croissance sur ce secteur avec une hausse de 4 % en 2019 représentant des ventes de 653 M CAD. 

 

La plus grande accessibilité des produits de luxe au Canada (via les grands magasins et les détaillants spécialisés haut de gamme) s’est également traduite par une augmentation des ventes de prêt-à-porter et de chaussures : implantation de Saks Fitfh Avenue et Nordstrom, agrandissement de Holt Renfrew qui fait entrer de nouvelles marques de luxe telles que Alexander McQueen, Balenciaga, Balmain, Brioni, Canali. 

Le Canada est un marché qui compte une population croissante de résidents aisés, ainsi qu'un nombre croissant de résidents chinois, d'étudiants et de touristes qui contribuent à alimenter l'expansion des marques de luxe dans le pays mais également à l’ouverture du marché à de nouvelles marques, jeunes, urbaines, confortables.

Il existe plusieurs canaux de distribution pour les produits de la mode.  En 2019, les chaînes de grands magasins tels que Hudson’s Bay, Nordstrom, Saks 5th Avenue, Holt Renfrew, Maison Simons détiennent 6,3 % des parts de marché en valeur.  Quant aux détaillants spécialisés, concept stores, ils detiennent 52,5 % des parts de marché en valeur.  Le e-commerce continue de perturber le modèle traditionnel de vente au détail de vêtements. Le commerce électronique de vêtements et de chaussures au Canada a continué d'enregistrer une solide performance en 2019, gagnant une forte part de valeur et enregistrant une nouvelle année de croissance avec 14 % comparé à 2018. La popularité croissante du commerce électronique en tant que canal de distribution viable pour ce marché est motivée par la demande d'une plus grande commodité et la possibilité d’avoir accès à une vaste sélection de produits.

 

Redacteur : Patricia Chung – Bureau de Toronto/Aboubacar Any – Bureau de Montreal

Sources : Euromonitor

 

Découvrez aussi :

La Hotline réglementaire : https://www.businessfrance.fr/export-abonnement-reglementaire   

 

La Plateforme des solutions : https://www.teamfrance-export.fr/