Le marché de l'industrie minière au Pérou 2019

Auteur : Mathieu CROCHIN

2019 - 77 pages

Editeur : Business France

Référence : B1903350A

Prix : 80,00 € HT

Ajouter au panier

Sa production, ses importantes réserves ainsi que son ouverture aux investissements étrangers ont projeté le Pérou ces dernières années dans le cercle très fermé des pays à forte production minière.

718 unités de production minières sont en activité en 2018, soit 114 de plus qu’en 2016, sur une superficie de 1 434 685 ha (1,12 % du territoire national) et 341 unités en exploration, soit 9 de plus qu’en 2016, sur une superficie de 331 229 hectares (0,26 % du territoire).

Le secteur minier (métallique et non métallique) représentait 60,2 % des exportations totales du pays en 2018.

Le Pérou exploite régulièrement 29 minerais, dont les plus importants sont le cuivre, l’argent, le plomb, le zinc, le fer, le molybdène, et certains minerais non métalliques.

Cette variété de ressources est très rassurante pour les investisseurs car elle permet de compenser les fluctuations des cours internationaux.

La politique d'ouverture commerciale lancée par les précédents gouvernements et poursuivie par l’actuel président, Martín Vizcarra, favorise l’insertion du Pérou dans l’économie internationale.

L’accord de libre-échange signé entre le pays et l’Union européenne constitue une opportunité pour les entreprises françaises souhaitant développer leurs échanges.

L’offre française, en proposant des équipements et des services de qualité, possède de forts atouts sur le marché péruvien.

Cette étude détaille les segments les plus porteurs pour les entreprises françaises du secteur minier, et leur donne les clés d’accès à ce marché.