Sur le 3ème quart de l'année 2020, le secteur de la construction représentait 83 989 M KES dans le PIB kényan avec un volume salariale d'environ 148 000 personnes. Une grande partie des constructeurs travaillent encore dans le secteur informel, et ce en dépit de la réglementation qui oblige toutes les entreprises dans la construction à être enregistrées auprès de la National Construction Authority (NCA).

D'après un récent rapport de la BMI Research, l'industrie de la construction connaitra une croissance atteignant près de 8,7 % et restera stable jusqu'en 2026.