Le 14 janvier dernier, le gouvernement central du Kenya a signé auprès du Fonds d’Atténuation des Risques Géothermiques (GRMF) une subvention d’un montant de 14,5 M USD destinée à la mise en œuvre du projet géothermique de Baringo-Silali.

Cette subvention doit permettre à la Société de Développement Géothermique (GDC) du Kenya d’amorcer une première phase de forage d’exploration sur les sites de Baringo-Silali, de Korosi et de Silali. Selon la GDC, ce projet d’énergie est prometteur. En effet, chacun des trois sites du projet géothermique disposera d’une centrale permettant de fournir 300 MW.