Une entreprise de commerce électronique a numérisé des milliers de dossiers médicaux de patients afin de répondre à la demande croissante d’accès rapide aux données de santé.

Cette numérisation, effectuée par Medbook Kenya, une joint-venture entre l'Université de Strathmore et I-Lab Africa, aidera les professionnels de la santé, les assureurs et les sociétés pharmaceutiques à prédire et à réagir efficacement aux épidémies de maladies mortelles telles que celle de COVID-19.

Une plateforme de soins de santé universelle innovante permet ensuite aux médecins de stocker, d'accéder et de partager les dossiers médicaux des patients dans le respect de la protection des données personnelles.

Grâce à sa vue d’ensemble sur des millions de dossiers, la plateforme permettra notamment aux hôpitaux, assureurs et sociétés pharmaceutiques de réagir efficacement aux enjeux d’aujourd’hui et d’anticiper les besoins de demain.

Les patients disposent également d’un accès à leur dossier médical et peuvent facilement le partager avec le praticien de leur choix où qu’ils soient. Les dossiers numériques devraient également permettre aux Kenyans d’éviter des voyages coûteux ainsi que la contrainte de devoir subir plusieurs fois le même test ou examen par manque de suivi.

Actuellement, plus de 2 000 000 de patients, 1 000 médecins et plus de 500 prestataires répartis dans 7 pays d’Afrique sont en mesure d'accéder à diverses données sur les patients, y compris les médicaments, les plans de traitement, les résultats de laboratoire et de tests, via la plateforme.