Les Services Métropolitains de Nairobi (NMS) ont indiqué que les travaux de construction de cette installation ont été lancés en janvier dernier. Kenya Electricity Generating Company (KenGen) a été choisie pour assurer la mobilisation financière (enveloppe de 182,5 M USD), le développement ainsi que l’exploitation de la future centrale électrique (capacité de 40 MW). La filiale locale de Vinci, Seureca, intervient sur la partie conception technique et structurelle ainsi que sur les études sociales et environnementales.