Afin de se rapprocher de son objectif ambitieux d’accès universel à l’électricité d’ici fin 2022, le gouvernement kényan prévoit de raccorder 2,4 millions de foyer, au cours de l’année fiscale 2021-2022, grâce au réseau national et à des solutions hors-réseau. Le gouvernement kényan ambitionne également de construire plus de 3 000 km de lignes de transport et 45 sous-stations, afin de renforcer la stabilité du réseau de distribution d’électricité. Les installations qui seront mises en place s’inscrivent dans le programme « Last Mile Connectivity Project », qui a déjà donné accès à l’électricité à plus de 7,2 millions de foyers depuis son lancement en 2015.