En raison d’un ralentissement des raccordements au réseau électrique en 2020, dans le contexte sanitaire mondiale, et de l’augmentation des taxes sur les produits destinés à la production d’énergie solaire cet objectif ne sera certainement pas atteint. Dans un rapport récent de la Banque Mondiale (BM), le Kenya fait cependant partie de la liste des pays où les progrès en matière d’accès à l’électricité avaient été les plus significatifs ces dernières années. En effet, cet indicateur a progressé de 23 % en 2009 à 75 % en 2019. Par sa politique ambitieuse et volontariste, le Kenya envisage un taux d’électrification de 85 % à fin 2020 grâce à la mise en œuvre du projet Kenya Solar Acces Project (KOSAP) financé par la BM.