French Beauty Box - Espagne & Portugal

1 avr. - 28 mai 2021
Barcelone, Espagne, Portugal
Sur devis

Vous souhaitez tester le potentiel de vos produits cosmétiques innovants et gagner en visibilité en Espagne et au Portugal ? Participez à la Beauty Box Ibérique, qui sera envoyée en Mai 2021 à une sélection représentative de contacts-clés du secteur  de cette zone (distributeurs B2B, chaînes de parfumeries, grands magasins, marketplaces etc.).

Inscrivez-vous avant le 26 février 2021 (nombre de places limité à 6 entreprises).

Le saviez-vous ? Le marché ibérique de la cosmétique et parfumerie se situe au top 5 du ranking européen et représente 11% du marché européen de la beauté. Il constitue un important potentiel avec une valeur estimée à 9,6 MDS EUR en 2019, l’Espagne comptant pour 82%, avec une valeur de 8,2 Mds EUR, en hausse de +2,6%, et le Portugal totalisant 18%, soit 1,4 Md EUR. Jusqu’à début 2020, ces deux marchés ont enregistré 4 ans de croissance consécutive.

Malgré l’impact de la crise de la Covid-19, le marché de la beauté en zone ibérique est un secteur dans lequel le consommateur local n’a jamais cessé d’acheter mais a limité ses dépenses. En outre, pour l’Espagne, le cabinet Kantar affirme que le nombre de clients a même augmenté de +1,6% au 1er semestre 2020, atteignant 32 millions de consommateurs espagnols de produits de beauté, qui ont notamment priorisé l’achat de produits d’hygiène. Le e-commerce est le grand gagnant de cette crise avec 50% d’acheteurs en plus par rapport à 2019. Ce sont au total 6,3 millions de personnes qui ont acheté des produits de beauté en ligne, notamment suite à la fermeture des boutiques physiques. Cette tendance à la hausse du e-commerce s’est poursuivie lors de la « nouvelle normalité » à l’été 2020, et ce canal représente dorénavant plus de 10% de parts de marché de la distribution de cosmétiques en Espagne. De l’autre côté de la péninsule, le e-commerce portugais de cosmétique et beauté a enregistré une croissance de +28% au premier semestre 2020, ce canal représentant désormais 1,7% de parts de marché de la distribution