Créée en 1966, la Banque asiatique de développement a pour mission de réduire la pauvreté et de favoriser la coopération et la croissance économique dans la zone Asie-Pacifique. Basée à Manille, aux Philippines, elle compte 68 Etats membres. La France est membre non régional de l’ADB depuis 1970. A ce titre, les entreprises et consultants français sont éligibles à tous ses marchés.

Stratégie 2030 de la Banque Asiatique de Développement

Une vision pour l’Asie et le Pacifique

Les chiffres clés

La région Asie-Pacifique est désormais un moteur puissant de l’économie mondiale. Elle contribue à 60% de la croissance mondiale. Son expansion économique est en moyenne de 6,8% depuis 2008.

Les pays d'Asie et du Pacifique connaissent une urbanisation rapide, d’énormes changements démographiques, une pression environnementale croissante et d'importants déficits d'infrastructure. L'inégalité des revenus a augmenté dans plusieurs pays et les disparités sociales persistent.

Malgré sa forte croissance économique, l'Asie-Pacifique abrite encore 264 millions de personnes vivant dans l'extrême pauvreté (avec moins de 1,90 $ par jour) et 836 millions de personnes supplémentaires connaissent la pauvreté (entre 1,90 $ et 3,20 $ par jour) - beaucoup risquent d’être poussés dans l'extrême pauvreté.

Les valeurs de l'ADB

Les 7 priorités de la banque

Les 7 priorités de l'ADB

Dans 7 domaines d’intervention

80% des ressources de la banque est consacré à 5 domaines d’intervention :

  • Le développement des infrastructures ;
  • L’efficacité énergétique, le transport durable et les énergies renouvelables pour répondre à deux enjeux : le changement climatique et la sécurité énergétique ;
  • L’intégration et la coopération régionale à travers l’implémentation de projets transfrontaliers et l’intensification des relations commerciales ;
  • Le développement du secteur financier ;
  • L’éducation pour tous ;
  • La santé.

Secteurs d’intervention en 2018

Secteur

En Mds de $

Agriculture, ressources naturelles, développement rural

2,98

Education

3,05

Energie

9,59

Finance

2,79

Santé

0,73

Industrie et commerce

4,79

Technologies de l’information et de la communication

0,10

Management du secteur public

3,64

Transport

5,62

Eau et autres infrastructures et services urbain

2,51

multisectoriel

0,01

TOTAL

35,82

Développement du secteur privé

Dans la plupart des économies mondiales, le secteur privé est le véhicule le plus puissant et le plus dynamique pour générer de la croissance, créer des emplois et fournir des solutions innovantes pour le développement. Il a été souligné comme essentiel à la réalisation des objectifs de la nouvelle stratégie 2030 de la BAsD – éradiquer l'extrême pauvreté et créer une région Asie-Pacifique résiliente et durable.

Reflétant le rôle vital du secteur privé, La BAsD s'est fixée pour objectif d'étendre ses opérations envers le secteur privé d’un tiers du total d’ici 2024. La banque continuera de poursuivre le double mandat impact développement et rentabilité dans ses opérations en faveur du secteur privé. Elle prévoit d'étendre et diversifier ses opérations envers l'agro-industrie, et soutenir les services sociaux tels que la santé et éducation. La BAsD prévoit également d'élargir sa couverture dans des secteurs tels que les transports, l'eau, les déchets et l’assainissement, les technologies de l’information et des communications.

Développement du secteur privé

Zones d’interventions

Régions

Mds de $

Asie Centrale et de l’Ouest

8,02

Asie de l’Est

4,14

Pacifique

0,53

Asie du Sud

10,90

Asie du Sud Est

11,39

Régional

0,84

Total

35,82

Principaux pays bénéficiaires en 2018, co-financement inclus

Pays

Montants en Mds $

Bangladesh

4,84

Indonésie

4,39

Inde

3,88

Chine

3,58

Ouzbékistan

2,23

Pakistan

2,20

Vietnam

2,05

Philippines

1,75

Thaïlande

1,48

Sri Lanka

1,43

Régional

0,84

Autres

7,13

TOTAL

35,82

Origine des fournitures de biens, travaux et
services de consultation en 2018

En 2018, les entreprises françaises ont remporté pour 119,45 millions de dollars de marchés , dont 58,03 M USD pour des services de consulting et 61,41 M USD pour des biens et travaux.

La France est le 19e pays fournisseur de l’ADB en 2018. À titre de comparaison, la Chine arrive en 1re position, suivie de l’Inde et de l’Indonésie, l’Allemagne est 6e, l’Italie 17e, le Royaume-Uni 22e et les États-Unis, 27e.

Pays d’origine des biens et services

Prêts, subventions, et assistance technique combinés

Origine des biens et services

 No.

 Montant en Millions $

% du Total

 Classement

Chine

811

2 541,21

19,19

1

Inde

1 424

2 379,00

17,96

2

Indonésie

318

1 873,12

14,14

3

Philippines

611

922,51

6,96

4

Allemagne

71

586,11

4,43

6

Ouzbékistan

84

421,42

3,18

8

Pakistan

222

401,80

3,03

9

Vietnam

318

352,66

2,66

10

Sri Lanka

294

352,15

2,66

11

Mongolie

361

193,88

1,46

12

Turquie

11

181,06

1,37

13

Papouasie Nlle Guinée

119

166,47

1,26

14

Corée du Sud

49

165,56

1,25

15

Népal

291

144,22

1,09

16

Italie

28

136,86

1,03

17

Danemark

16

134,07

1,01

18

France

54

119,45

0,90

19

Laos

285

99,85

0,75

20

Thailande

44

73,35

0,55

21

Royaume-Uni

184

67,77

0,51

22

Suéde

13

61,08

0,46

24

Etats-Unis

196

35,62

0,27

27

Japon

35

35,44

0,27

28

Fiji

11

31,82

0,24

30

Autres pays

2 059

1 769

13

 

Grand Total

7 909

13 245,39

100

 

Vous avez des projets de développement en Asie-Pacifique ?

Nos experts du service Organisations Internationales et Bailleurs de Fonds vous proposent les services de notre agent de liaison basé à Manille auprès de la Banque Asiatique de Développement. Il vous servira d’interface avec la Banque pour optimiser votre approche des projets qu’elle finance. Depuis 2017, 80M $ de contrats ont été remportés par les entreprises que nous accompagnons !

Vous êtes intéressé par ce dispositif