Fondée en 1964, la Banque Africaine de Développement (BAfD) est une institution financière multilatérale de développement qui intervient exclusivement sur le continent africain avec comme mandat de lutter contre la pauvreté, de promouvoir une croissance économique forte et durable ainsi que le progrès social.

Le siège de la banque est à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Les 80 actionnaires du groupe sont 54 pays africains (pays membres régionaux) et 26 pays non africains (pays membres non régionaux) dont la France.

Le groupe Banque Africaine de Développement

Le Groupe BAfD dispose de 3 guichets qui permettent aux états membres d’emprunter en fonction de leurs revenus par habitant et de la soutenabilité de leur dette :

  • BAfD : octroie des ressources à des conditions non concessionnelles. Capital de 208 M USD. Ses activités sont limitées aux 15 pays africains à revenus dits intermédiaires et à trois pays « mixtes » (Cameroun, Zambie et Kenya).
  • FAD : Fonds africain de développement, fenêtre concessionnelle du groupe qui s’adresse aux 38 pays membres à faibles revenus.
  • FSN : Fonds spécial du Nigeria : créé à l’initiative de ce pays, soutient les pays membres africains à faibles revenus.

La Banque intervient également dans les domaines transversaux

Source : rapport annuel BAfD 2018

La stratégie et priorités de la BAfD

La stratégie décennale de la BAfD pour 2013-2022 est de promouvoir une croissance inclusive en Afrique et de favoriser une transition graduelle vers la croissance verte.

Le groupe a cinq priorités (les HIGH 5) 

Les opérations en 2018

Les approbations du Groupe de la Banque ont augmenté en 2018 pour s’établir à 7,28 milliards d’UC*. Ce chiffre inclut des approbations d’un montant de 6,21 milliards d’UC au titre des deux entités du Groupe de la Banque – la Banque africaine de développement et le Fonds africain de développement – ainsi que des approbations d’un montant de 1,07 milliard d’UC au titre du Fonds spécial du Nigeria, de la Facilité de rehaussement de crédit en faveur du secteur privé, de la Facilité d’appui à la transition et des fonds spéciaux.

*Cours moyen de l’Unité de Compte 1,42 $

Source : rapport annuel BAfD 2018

Montant des approbations en 2018

Le montant total des approbations a augmenté de 18 % par rapport à 2017, confirmant ainsi la croissance soutenue enregistrée au cours de ces cinq dernières années, si l’on excepte les approbations plus importantes de 2016 visant à soutenir la reprise après la chute des cours des produits de base. Les priorités des High 5 ont continué de concourir à la réalisation des Objectifs de développement durable et de déterminer la composition des nouvelles approbations.

Répartition par priorité (high 5)

Source : rapport annuel BAfD 2018

Répartition géographique des approbations

Source : rapport annuel BAfD 2018

*Cours moyen de l’Unité de Compte 1,42 $

Répartition sectorielle des approbations en 2018

Source : rapport annuel BAfD 2018

Pays ayant remporté des contrats

Sur la période 2013-2018 :

  1. Chine (28,01%)
  2. France (7,08%)
  3. Maroc (5,85%)
  4. Tunisie (5,79%)
  5. Inde (4,88%)

Outre la France, les premiers européens sont l’Espagne (2,37%), le Portugal (1,77%), l’Italie (1,63%) et l’Allemagne (1,50%)

En 2018, la part de marché de la France a été en net recul (2,26%, 54 M USD) par rapport à l’année exceptionnelle de 2017 (16,32%, 586 M USD). En 2018, les entreprises françaises ont surtout remporté des marchés de services.

Vous avez des projets de développement en Afrique ? 

Nos experts du service Organisations Internationales et Bailleurs de Fonds vous proposent les services de notre agent de liaison basé à Abidjan auprès de la Banque Africaine de Développement.

Il vous servira d’interface avec la Banque pour optimiser votre approche des projets qu’elle finance.

Passez à l’action avec Business France et découvrez ce dispositif