S'implanter au Canada

28 juin 2019
Paris, CANADA
Sur devis

Vous pensez implanter votre activité au Canada Réussir à s’implanter en Amérique du Nord, les PME françaises hésitent encore. Le Canada est souvent perçu comme un bon compromis un point d’ancrage pour partir à la conquête de l’ensemble du continent une véritable opportunité abordable et attractive. Le Canada est, parmi les grandes économies développées, le pays qui aura connu dans les années 2000 la récession la plus courte et la reprise la plus forte. De fait, il est la premère des grandes économies avancées à avoir retrouvé ses niveaux de croissance et d’emploi observés avant la récession. Le préjugée de la peur du continent Nord-Américain : La réalité, plus de 22.000 entreprises françaises exportent, chaque année, aux Etats-Unis et plus de 10.000 au Canada. Les trois-quarts d’entre-elles sont des PME. En termes d’implantation, le Canada accueille déjà plus de 550 entreprises françaises qui, via une filiale ou un établissement, ont décidé d’y implanter une structure pérenne. Le Canada est une destination de choix, un pays cousin dynamique pour les entreprises françaises : nos 550 entreprises y représentent près de 80.000 emplois directs et leur chiffre d’affaire cumulé (18 Mrds €) représente environ 6 fois le montant total de nos exportations (2,9 Mrds € en 2012). Le pays offre de multiples opportunités, liées à son haut niveau de développement, à ses immenses ressources naturelles (deuxième réserve mondiale de pétrole derrière l’Arabie Saoudite par exemple), à son attractivité migratoire (265.000 émigrants chaque année) et à son marché exigeant et à fort pouvoir d’achat. Les besoins des marchés canadiens sont ceux de marchés à fort potentiel (infrastructures, télécommunications, exploitation des ressources naturelles…). Nouvelles technologies, équipements automobiles, sidérurgie, aéronautique, santé et biotechnologies, biens de consommation, produits agroalimentaires, exploitation des ressources naturelles…constituent autant de secteurs porteurs. Une zone Nord-Américaine aujourd’hui intégrée grâce à l’accord de libre-échange Nord-Américain (ALENA), signé entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique et entré en vigueur au début de l’année 1994. Cet accord a permis, depuis sa mise en place un triplement du commerce bilatéral entre les Etats-Unis et le Canada. Pour beaucoup d’entreprises françaises, s’implanter au Canada permet de rayonner sur l’ensemble du territoire Nord-Américain, d’y vendre ses produits tout en assurant un meilleur « suivi-