Rencontres acheteurs Ville durable, Planification urbaine, Architecture, Bâtiment intelligent, Services urbains : eau, déchets, énergie, Enr, Smart Grids, Mobilité, Economie circulaire, Qualité de vie : air, loisirs, tourisme

2 - 4 oct. 2019
Abidjan, COTE D'IVOIRE
Sur devis

Le bureau Business France d'Abidjan organise du 2 au 4 octobre 2019 les Rencontres Acheteurs Ville durable à l'occasion du salon ARCHIBAT 2019. Pour sa septième édition, ARCHIBAT 2019 propose une semaine de conférences et de rencontres BtoB autour de sujets du bâtiment et de l’habitat. Ce salon d’affaires et les rencontres associées s’inscrivent dans une dynamique d’industrialisation et de construction des infrastructures du pays. Les solides résultats de croissance de l’économie ivoirienne s'expliquent en partie par une hausse considérable de la production manufacturière, à la suite des efforts déployés pour diversifier le secteur et attirer davantage d'investissements étrangers dans le cadre de la stratégie gouvernementale qui vise à porter la contribution de l'industrie à l'économie à 40% du PIB d'ici 2020. La production manufacturière, qui représente environ 65% du PIB industriel, a augmenté de 8,5% en glissement annuel entre janvier et octobre, selon les derniers chiffres publiés par l'INS. SECTEUR DU BÂTIMENT Le secteur est en plein redémarrage grâce à la mise en place d’un nouveau Plan National de Développement (PND) sur la période 2016-2020 dont l’un des axes stratégiques est le développement d’infrastructures sur le territoire national. Le Ministère du Plan et du Développement a indiqué que « l’urbanisation fera l’objet d’une attention particulière pour maîtriser et tirer profit de la croissance des villes ». La poursuite des grands chantiers d’Etat vont permettre un regain d’activité pour les grandes entreprises du secteur et les PME sous-traitantes du second œuvre qu’elles drainent avec eux. SECTEUR DE L’ENERGIE La Côte d’Ivoire ambitionne d’être un hub énergétique à l’horizon 2020. Avec une capacité installée de 2 000 MW fin 2015, le pays compte porter celle-ci à 4 000 MW d’ici 2020 grâce aux différents investissements. Actuellement, la production électrique est assurée par les centrales thermiques (68%) et par 6 barrages hydroélectriques : plusieurs projets de construction de barrages, centrales thermiques, solaires et à charbon sont prévus d’ici 2020. La Côte d’Ivoire a la volonté d’atteindre un mix énergétique d’ici à 2030, réparti de la façon suivante : 26 % charbon, 16 % EnR, 26 % hydroélectricité et 32 % thermique. La demande d’électricité est en croissance de +10%/an. La CIE compte près d’1 M d’abonnés. Le pays exporte de l’électricité vers les pays voisins. SECTEUR DE L’ENVIRONNEMENT Objectif du gouvernement 95% d’accès à l’eau