Selon la Fondation Dubai Futur, le travail à distance sera "la nouvelle norme" aux Émirats arabes unis, et les entreprises s'adapteront pour refléter le changement. Avant le Covid-19, les EAU avaient l'un des taux de télétravail les plus bas au monde. Selon une enquête réalisée en 2019 par International Workplace Group, 10 % des travailleurs du pays ont déclaré travailler de chez eux un à deux jours par semaine, contre une moyenne mondiale de 62 %.

Force est de constater que l’augmentation rapide de l'utilisation des outils numériques mais aussi des applications en ligne (comme par exemple l’application de téléconférence Zoom) met en évidence les risques d'un changement soudain de la culture du travail.

M. Noack, directeur de Dubai Future Research, a déclaré que le télétravail à distance peut rester en place après la crise du Covid-19, car il répond aux attentes des employeurs en matière de continuité des activités, permet aux employés d’être plus productifs et rend les journées de travail plus flexibles.