Le ministre éthiopien de l’agriculture, Omer Hussein, et le ministre des transports de Djibouti, Moussa Mohamed Ahmed, ont assisté dimanche à la cérémonie d’inauguration d’un important terminal d’élevage à l’intérieur du port polyvalent de Doraleh (Doraleh Multi-Purpose Port - DMP Livestock Terminal) à Djibouti.

L'Éthiopie, qui possède l'une des plus importantes populations de bétail en Afrique, souhaite améliorer ses exportations de bétail, dans le but de réduire la pauvreté et promouvoir la sécurité alimentaire dans un pays où 17 % à 25 % du PIB concerne l’élevage, secteur qui emploie une part importante de la population éthiopienne. Le gouvernement éthiopien souhaite ainsi s’appuyer sur les exportations de son bétail, en particulier vers le Moyen-Orient, pour alimenter ses réserves en devises étrangères, à un niveau très bas depuis 2016.

Djibouti est le principal partenaire logistique de l’Ethiopie, pays sans accès à la mer. En effet, 95 % du commerce entrant et sortant d’Ethiopie transite par le petit pays d’Afrique de l’Est.