Selon le Meed, après les marchés des tunnels et des châteaux d'eau, plusieurs entreprises de BTP ont répondu aux préqualifications pour la construction des ponts qui seront une partie importante du réseau d'infrastructures de transport et de services de la ville nouvelle de Neom, projet phare du développement par les autorités saoudiennes de la côte est du Royaume.

Ces ouvrages d'art vont former la structure de la ville, et doivent s'étirer sur 120 km depuis les rivages du détroit de Tiran (qui sépare l'Arabie de l'Egypte) vers l'intérieur : dans une première phase sur 40 km dans la partie côtière de la ville, puis jusqu'au nouvel aéroport, situé 80 km plus à l'est.

Ce sont les Américains d'Aecom qui ont remporté en septembre 2020 le contrat d'ingénierie du réseau d'infrastructures de services et de transport de Neom, dont le budget total est de 500 Mds USD.