Depuis le début de la crise, le fabricant de sous-vêtements et de linge de nuit premium MEY (MEY Handels GmbH, Albstadt, Bade-Wurtemberg, 16,9 M EUR, 67 employés) a modifié ses chaînes de production pour fabriquer des masques. Ceux-ci sont résistants à l’eau et peuvent être lavés à 60 °C et donc réutilisables plusieurs fois. Suite à la demande de Mey, l’institut fédéral des médicaments et des produits médicaux, le BfArM (Bonn), vient d’autoriser la mise sur le marché de ces masques avec le statut de produit médical. Ils seront prioritairement distribués auprès des hôpitaux et des établissements de soin divers. La direction de MEY précise bien qu’ils n’ont pas la vocation à remplacer les masques FFP2 ou FFP3.

www.bfarm.de

www.mey.com/de