La fédération allemande du textile et de la mode (« Textile + Mode ») réclame une baisse de la TVA à 7 % et 1 Md EUR.

Sa présidente, Ingeborg Neumann, alerte le gouvernement allemand sur le risque d’effondrement de l’industrie qu’elle représente et réclame 3 mesures fortes :

- 1 Md EUR immédiatement disponible

- La mise en place d’un système de paiement direct et sans bureaucratie

- Une baisse du taux de TVA de 19 à 7 % sur les vêtements et le textile pendant une période de 18 mois.

Elle dénonce notamment les temps de traitement trop longs par les banques des demandes de crédits et le risque de démantèlement du réseau de TPE et de PME qui fait la force de l’Allemagne. Elle estime que si l’industrie de la mode, et au sens large l’ensemble de l’industrie, « ne se remet pas en route » avant Pâques la branche textile et de l’habillement ne s’en remettra pas. Celle-ci emploie 135 000 personnes (dont 40 % dans la mode) dans 1 400 entreprises et réalise un chiffre d'affaires annuel de 32 Mds EUR.