COVID-19 : Avec une perte de chiffre d’affaires de 80 millions d’euros par semaine, le groupe Galeria-Karstadt-Kaufhof se place en procédure juridique dite « d’écran de protection » Schutzschirmverfahren

Face à la perspective de perte de chiffre d’affaires d’un demi-milliard d’euros d’ici à la fin avril le groupe de grands magasins allemand Galeria-Kaufhof (et sa filiale Karstadt Sports), 28 000 employés souhaitent ainsi assainir au maximum ses comptes avant de devoir entrer dans une éventuelle procédure d’insolvabilité. Le propriétaire autrichien Signa déclare avoir investi ces derniers mois quelques 500 millions d’euros dans le cadre de la fusion des entités Galeria-Kaufhof et Karstadt, et cette semaine quelque 150 millions d’euros. Aidé par les autorités juridiques de Essen (Rhénanie-du-Nord Westphalie), il annonce continuer à investir des centaines de millions d’euros dans le groupe, au cours des mois prochains, afin de maintenir son objectif annuel de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements de 100 millions d’euros. En parallèle le groupe déclare l’arrêt du paiement de ses fournisseurs et des loyers de ses succursales.

Le semaine dernière le groupe de prêt-à-porter Esprit (Ratingen, Rhénanie-du-nord-Westphalie, 2 300 emplois en Allemagne, 6 900 dans le monde) a entamé la même procédure.