Dans le cadre du projet de loi des finances 2019, une enveloppe de 197,145 Mds DZD a été allouée au secteur des ressources en eau. Ainsi, le secteur compte maintenir le même rythme de réalisation en 2019. A ce propos, le ministère des ressources en eau, lancera de nouveaux projets qui permettront d’améliorer et d’assurer l’alimentation en eau potable, le traitement des eaux et l’expansion des surfaces irriguées, notamment le lancement de la réalisation de deux nouveaux barrages à El Tarf et Batna qui renforceront la capacité de stockage nationale avec 143 M m3 supplémentaires, en sus du lancement d'un projet de réalisation de quatre grandes stations de dessalement au niveau d'Alger, El Tarf, Bejaia et Skikda.

L'année 2019 verra également l'achèvement des travaux de transfert d'eau devant alimenter les foyers de la wilaya de Béchar à partir du champ de puits de Beni Ounif, ainsi que les travaux d'alimentation en eau potable de 18 communes de la wilaya de Mila depuis le complexe hydraulique de Beni Haroun et du barrage de Tabellout.

Les eaux des nappes phréatiques de Ghardaïa seront valorisées à l'avenir et alimenteront les wilayas de Biskra et Batna, de même pour les eaux de la nappe de "Oued Namous" qui seront transférées vers Ain Sefra, Naâma, Saida et Mechria.

Participez au pavillon France sur le salon POLLUTEC à Alger du 11 au 14 février 2019 et rencontrez les principaux donneurs d’ordre des projets prévus en 2019. Pour toute information, contactez : souraya.ismail@businessfrance.fr