Créée en 1955, le fabricant sud-africain d’articles de salle de bains, ITALTILE Ltd, qui détient également les magasins CTM et U-light, prévoit une augmentation d’au moins 70 % de son bénéfice global pour l’exercice clos fin juin, si les conditions commerciales persistent.

Le groupe affirme qu’il continue de bénéficier de la demande accrue de produits d’amélioration de l’habitat induite par la pandémie, et prévoit une augmentation de plus de deux tiers de son bénéfice pour son exercice financier si les conditions persistent.

Le temps passé à la maison, la réduction des dépenses de voyage et de divertissement, ainsi que les faibles taux d’intérêt sont autant de facteurs qui ont été cités pour expliquer la forte croissance des ventes d’ITALTILE, dont le bénéfice net pour le semestre clos fin décembre est presque aussi élevé que celui de l’exercice précédent.

Les ventes totales des magasins de détail ont augmenté de 18,5 % au cours de la période de neuf mois se terminant à la fin du mois de mars a déclaré le groupe. En comparaison avec ses concurrents, ITALTILE a profité de sa capacité de production pendant la crise Covid-19, l’industrie étant confrontée à de graves retards et dysfonctionnements dans les ports nationaux.

Le groupe étant coté à la bourse de Johannesburg, les actions ont progressé de 54 % sur les 12 derniers mois, et la société attend un maintien de la progression sur les prochains mois.