L’institut Pasteur vient d’accorder au Biovac institute une licence pour produire le vaccin Hexaxim, utilisé pour vacciner les enfants contre six maladies potentiellement mortelles. Il s’agit d’un composant vital du programme sud-africain élargi de vaccination qui a permis de réduire le nombre d’enfants décédés avant l’âge de 5 ans de 89 418 en 2005 à 47 409 en 2013.

1,75 Md ZAR (116 M EUR) sont dépensés chaque année par le gouvernement pour les vaccins, l’hexaxim comptant pour 37% de ces dépenses.

Produire ce vaccin domestiquement permettra au gouvernement d’éviter les pénuries et d’assurer une meilleure disponibilité des vaccins, mais également de réduire les coûts (d’environ 15% sur le moyen terme) et de stimuler la croissance économique.