A l’occasion du Congrès National du Syndicat Démocratique des Enseignants Sud-Africains (SADTU), la Ministre de l’Education, Mme Angie Motshekga, s’est exprimée en faveur d’une refonte du programme pédagogique en accord avec les évolutions sociales et digitales du pays.

Ci-dessous les 5 mesures annoncées par Madame la Ministre :

- mise en place progressive de 10 écoles spécialisées notamment dans les domaines high-tech, arts, tourisme, aviation ou encore maritime.

- validation d’un diplôme d’Etat intitulé « General Education Certificate » à la fin de la 9ème année d’études avec pour objectif de réduire les décrochages scolaires et redoublements.

- mise en place d’un accès internet gratuit dans toutes les écoles sud-africaines d’ici 6 ans, ainsi que la digitalisation des manuels scolaires.

- création d’un programme de développement de la petite enfance obligatoire (pre-school).

- introduction d’un nouveau programme promouvant les langues, cultures et histoires du continent africain.